Accueil » Blog » Adopter un chat » Comment apprivoiser un chaton sauvage de 3 mois ?

Comment apprivoiser un chaton sauvage de 3 mois ?

apprivoiser un chaton sauvage

Vous venez de tomber sur un chaton seul dans la rue. Il vous semble sauvage mais vous craquez, vous voulez l’adopter. Toutefois, vous vous demandez comment apprivoiser ce petite chaton sauvage qui semble avoir à peine 3 mois.

Tout d’abord, même si les chats sont des animaux domestique, un chat sauvage est par définition… sauvage. Il est d’ailleurs complexe d’apprivoiser un chat adulte sauvage, cela l’est un peu moins pour un chaton.

Sachez qu’en prenant la décision d’adopter ou de recueillir un chaton sauvage, vous prenez le risque d’en baver. La processus peut être long et chronophage avant d’avoir des résultats. D’ailleurs, nous vous conseillons d’adopter un jeune chaton (si sa mère ne semble plus s’en occuper). Par contre si la mère du chaton est encore présente, ne le séparez pas trop vite de sa maman ou il ne sera pas sevré.

Installez un espace temporaire dédié au chaton sauvage

Si vous avez récupérer une portée de chatons, ne les laissez pas ensemble. En effet, les garder ensemble, les chances de les apprivoiser seront encore plus complexe.

Pour optimiser vos chances de réussite, placer les chatons dans une pièce séparé avec tout le nécessaire à leur bien-être :

  • gamelle
  • litière
  • panier

Vous pouvez également laisser la tv ou une radio allumée. Cela permettra aux chatons de s’habiter aux voix humaines et ils seront ensuite moins craintifs.

Laissez-les 24heures dans ces pièces avant de passer aux étapes suivantes.

Ayez un contact physique avec les chats sauvages

Un chaton sauvage n’a pas l’habitude de voir des humains, il va donc surement essayer de vous mordre ou de cracher s’il a peur. Cela peut également vous effrayer (vous n’avez pas envie de vous faire griffer ou mordre), mais il est essentiel d’établir un contact avec l’animal afin qu’il s’habitue à vous et qu’il comprenne qu’il n’y a pas de danger.

Vous pouvez donc mettre des protections comme des gants ou des manches longues, mais allez-y. La méthode :

  • Attrapez le chaton par la peau du cou. Cela ne leur fait pas mal, leur maman font ca.
  • Attirez le chaton vers vous et enroulez-le dans une serviette s’il s’agite.
  • Caressez le doucement : la tête, les joues, le dos et continuez à lui parlez doucement et gentiment.

Pour commencez, vous pouvez faire ceci pendant quelques minutes puis allonger les séances de calins. Faîtes le aussi souvent que possible pour que le chat s’habitue et commence à attendre vos visites.

Donnez-lui des friandises

Pour faire copain/copain avec un chaton, rien de mieux que la nourriture !

Lorsque vous venez le voir, donnez-lui quelques friandises et de la nourriture humide. Ainsi le petit félin associera votre présence à celle de la nourriture qu’il préfère.

Si la chaton refuse de manger, reculez et attendez ! S’il ne veut vraiment pas manger, reprenez la nourriture et réessayer plus tard.

Lorsque le chat mange, approchez vous doucement et caressez le doucement. S’il arrête de mangez, arrêtez et recommencez plus tard. La patience est la clé !

Au bout d’un moment, vous pourrez même tester de mettre une friandise dans votre main et d’attendre que le chaton vienne l’a prendre.

Jouez avec le chaton sauvage

Tout d’abord, ne commencez pas à jouer trop tôt avec votre chaton. Attendez qu’il soit plus à son aise.

Lorsque vous jugez qu’il est prêt, vous pouvez le prendre avec vous et lui montrer une ficelle ou un autre jouet. Secouez le jouet devant lui et son instinct félin devrait prendre le dessus !

Si le chat commence à attaquer vos mains, arrêtez tout de suite le jeu ! Il pourrait prendre des mauvaises habitudes pour plus tard.. il est donc essentiel de ne pas l’encourager.

Sociabilisez votre chaton

Il est fréquent que les chatons sauvages s’attachent à leur premier adoptant ou soignants, mais restent sauvage avec d’autres personnes. Une fois que votre chaton se sent bien dans vos bras ou ne stress pas quand vous êtes là, invitez d’autres personnes à venir voir et nourrir le chat. Cela aidera votre chaton à s’adapter à de nouvelles personnes et à de nouvelles expériences. Plus votre chaton rencontrera de personnes, plus il sera socialisé et prêt à être adopté !

Identifier si vous commencez à apprivoiser le chaton

Vous pouvez ne pas forcément voir vos progrès, mais rassurez-vous, vous en faites !

Pour cela, vérifiez que :

  • Le chaton commence à ronronner lorsque vous le caressez,
  • Le chaton mange de la nourriture humide ou des friandises de votre main
  • Le chaton joue avec vous

Tout cela peut se produire en même temps, ou chaque étape peut prendre son temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *