Accueil » Blog » Adopter un chat » Adopter un chat du Bengal : Tout ce qu’il faut savoir sur son caractère

Adopter un chat du Bengal : Tout ce qu’il faut savoir sur son caractère

chat du bengal

Chat au allure de chat sauvage, le Bengal est bien connu pour être un félin vif et sportif ! On le reconnait rapidement grâce à son pelage semblable à celui d’un léopard.

Les caractéristiques physiques du chat du Bengal

Le chat du Bengal a une allure de chat sauvage avec son pelage léopard. Il a une tête ayant une forme légèrement triangulaire, de larges coussinets ainsi qu’une queue et un cou épais.

Le poids et la taille du Bengal

Le Bengal est un chat souvent plus imposant que les chats classiques. Le mâle pèsera entre 4,5 et 7 kg et la femelle sera davantage au alentour de 3 à 5 kg.

Les couleur des yeux

Le chat du bengal peut avoir les yeux de couleur :

  • Vert,
  • Brun,
  • Or,
  • bleu,
  • aqua

Les bengals snow auront automatiquement les yeux bleu.

Espérance de vie et durée de gestation

Espérance de vie : entre 10 à 16 ans

Durée de gestation : 57 à 70 jours

Son pelage

Longueur : poils courts et lisses
Couleurs : Marron et tachetés comme le léopard

Le caractère du chat du Bengal

bengal assis

Malgré son allure de chat sauvage, le Bengal a un caractère doux et câlin qui reste très attaché à sa famille.

Par contre, c’est un sportif ! Avec sa musculature développée, il a besoin de courir, sauter, grimper… en clair il doit pouvoir se défouler pour être heureux. Il ne conviendra pas forcément à une vie en appartement.

Vivre avec un Bengal

Partage la vie d’un Bengal est chose aisée si on lui permet :

  • d’avoir suffisamment d’espace pour se défouler,
  • on a du temps pour jouer avec lui.

C’est un chat athlétique qui doit pouvoir bouger. Mais à part cela, c’est un chat très agréable à vivre. Ils aiment souvent l’eau et n’a pas tendance à être trop gourmant sur la nourriture.

L’histoire du Bengal

L’homme à toujours été captivé par la beauté des chats sauvages et des grands félins. Ainsi, il y a souvent eux des tentatives de croisement entre des chats sauvages et des chat domestique. L’objectif étant d’avoir un animal d’apparence sauvage mais au tempérament doux.

En ce sens, la première tentative de croisement entre un chat Léopard d’asie et un chat Tabby eu lieu en 1960 aux Etats-Unis. Par la suite, le programme a été arrêté et repris en 1981 par les Dr Willard Centerwall et Jean Mill.

Ces croisements ont été controversés et le reste toujours, mais le Bengal d’aujourd’hui est un chat pouvant tout à fait s’adapter à un mode de vie avec un humain. Il ne faut juste pas oublier son côté sauvage et lui permettre de se défouler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *