Accueil » Blog » Santé animale » Vermifuger son chien naturellement

Vermifuger son chien naturellement

vermifuge chiot

Pour la santé de son chien, il est nécessaire de le vermifuger. En effet, ces parasites internes sont à l’origine de troubles importantes qui peuvent nuire à la santé de votre animal : retard de croissance, vomissement, diarrhée… Lorsqu’ils sont en excès, les vers intestinaux peuvent même monter et atteindre ses organes vitaux.  Sans parler des effets néfastes des vers qui peuvent contaminer les hommes, particulièrement les enfants. Il est également important de préciser que contrairement aux croyances, les chiens ne peuvent pas se vermifuger tout seul avec les herbes en se purgeant, il faut lui administrer un vermifuge.

Quand vermifuger son chien ?

Pour protéger son chien, il faut le vermifuger régulièrement. Petits, les chiots sont encore très fragiles, il est recommandé de les vermifuger toutes les 2 semaines jusqu’à ce qu’ils aient 2 mois. Ensuite, la vermification se fera tous les mois jusqu’à leurs 6 mois. Pour un chien adulte, le rythme recommandé est de 2 à 4 fois par an (à chaque changement de saison), selon le mode de vie de votre chien. Si c’est un chien qui sort beaucoup dans la nature ou en contact avec des personnes vulnérables, alors, il faudra le vermifuger 4 fois par an.

Quid des vermifuges naturels ?

Le vermifuge n’est pas un produit anodin que votre animal prendra sur une base régulière. Pour les soucieux des effets perverses des molécules chimiques, il existe une alternative naturelle aux vermifuges : ce sont les vermifuges naturels, plus douces pour nos compagnons à quatre pattes. Contrairement aux molécules chimiques, ces produits ne détruisent pas la flore intestinale mais la rééquilibrent. D’une part, on a les aliments comme les graines de courges, l’ail ou la carotte, qui ont la propriété d’éliminer les vers intestinaux. Les aliments se consomment frais, à mélanger dans sa gamelle : pour la courge, ce sera 5 graines pendant 5 jours. Quant à l’ail, ce sera ¼ d’une gousse d’ail pendant 3 jours. Notons qu’il faut faire attention au dosage, car à forte dose, l’ail peut être toxique pour votre chien (50 grammes pour un chien de 10 kilos).  Pour la carotte, ce sera ½ carotte cuite pendant 1 semaine. D’autre part, si le chien ne mange pas encore de nourriture solide, on peut utiliser les huiles comme vermifuge naturel. L’huile de coco par exemple a fait sa preuve sur les chiots avec comme dosage 1 ml par kilo pendant 3 jours.

Si, après avoir administré un vermifuge naturel pour chien, vous constatez la présence de vers dans ses selles, rassurez-vous, c’est que le vermifuge fonctionne. En effet, à l’inverse des produits chimiques, ces molécules ne détruisent pas les vers mais les affaiblissent de sorte qu’il soit plus facile pour l’organisme de votre animal de les expulser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *